Un déjeuner au Septime.

IMG_5172[1]
Non je reprends : (cris d’hystérie) « AAAAAAAAAAAAAAAH JE DEJEUNE AU SEPTIME !!!!?!?!!!!? »
(joie/ne veut pas y croire/joie/appel à maman/maman s’en fiche et ne voit pas de quoi je parle)

Car quand on arrive à avoir enfin une table au Septime, on ne peut pas avoir l’air blasé, comme si de rien était, et annoncer négligemment « ouais non j’vais vite fait manger au bout au Septime mais on peut s’appeler après? ». NON.

Le Septime, c’est la révélation food de 2013 ; même Jay-Z et Beyoncé ont succombé au charme atypique de cette très belle adresse. Le rendez-vous est pris rue de Charonne, bien entendu en charmante compagnie (dédicasse). La déco est brute, très stylée, sans chichis bref, on s’y sent bien. Le service hyper-sympa ; tout le monde (même le chef -que j’aime) porte une tenue bleu et blanche et s’active pour vous faire passer un agréable moment, le tout en un timing quasi-parfait !

Poitrine de porc confite, écrasé de topinambours, endives crues et cuites, noisettes & sauce anguille & vin

Poitrine de porc confite, écrasé de topinambours, endives crues et cuites, noisettes & sauce anguille & vin

Tout ça c’est très beau (au sens propre, comme au figuré) mais c’est surtout ce qu’il se passe dans nos assiettes qui nous intéressent ! On vous propose un menu entrée/plat/dessert  (avec 2/3 propositions de chaque) à 28€, soit un prix défiant toute concurrence vu la qualité de cette adresse, ou un menu carte blanche à 55€ avec 2 entrées, un plat, du fromage et un dessert. Vous confiez alors vos allergies ou vos phobies alimentaires (que les anti-canelle lèvent la main? merci!), le Septime se charge du reste. Vu que j’aime tout et que 5 plats pour le déjeuner ça fait beaucoup, j’opte pour le menu du jour, que je vous laisse découvrir en photos ci-dessous. Bien entendu tout était parfait et justement dosé : l’entrée était d’une exécution parfaite, avec un jaune d’oeuf cuit à basse température. Le plat était réellement surprenant, avec un mélange de saveurs, textures, et cuissons vraiment intéressant. La poitrine de porc fondait et croquait sur le palais, les topinambours légèrement sucrées adoucissait l’acidité des endives et les petits accompagnements (éclats de noisettes, sauce anguille/vin, quelques feuilles de salade…) avaient tous leur mot à dire dans l’assiette. BREF C’ETAIT BON QUOI ! Le dessert était apparemment super mais j’ai craqué pour le fromage, excellent lui aussi : on ne pourra regretter que le fait qu’il n’y ait que deux (beaux) morceaux plutôt que 3 ou 4 plus petits. Et côté boisson, après une carte food aussi minimaliste, je me demande bien pourquoi cette (très belle) carte des vins est aussi chargée : mais comme je dis toujours, il vaut mieux trop (boire) que pas assez non ?

Chez Septime, on y vit une très belle expérience à prix d’amis alors PER-SE-VE-REZ pour réserver mes petites cailles !

Le Septime
80 rue de Charonne
75 010 Paris
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s