J’adôre le Salon de l’Agri !

Le Salon International de l’Agriculture a lieu du 22 février au 2 mars. Bien sûr, vous vous doutez bien que j’étais la PREMIERE à rentrer dans cet havre de paix (erratum : j’aurais été la première si on avait pas gambadé du côté de Grands Boulevards la veille). Mon amour pour l’agriculture, pour les agriculteurs, est un fait. Je suis limite entrain de verser une larmouchette quand je lis une interview d’éleveur dans La France Agricole. Ca m’émeut, autant d’amour pour la terre, pour les bêtes, pour les produits, ça m’émeut autant de respect et d’histoire, ça m’émeut autant d’efforts pour répondre à une demande croissante tout en s’adaptant aux nouvelles exigences. Nous, humbles mortels qui trainons nos savattes au Franprix du coin, n’avons aucune idée de toutes les chartes, tous les protocoles, toutes les lois, toutes les heures de travail, tout le stress qui se cache derrière une aubergine. C’est donc avec le cœur gros comme une entrecôte de Blonde d’Aquitaine et l’estomac réclamant expressément un sandwich au foie gras que je suis partie retrouvée mes copains.

y

Manger, boire, vivre !

Un paradis de gastronomie, valorisant chaque région, chaque culture, dans chaque centimètre carré du hall 7 (et plus globalement du salon).

Vous pourrez retrouver nos chères régions au 7.2, les saveurs d’ici et d’ailleurs au 7.3 et des tas d’astuces de cuisines, d’animations culinaires et tests de produits un peu partout.

Si vous avez des petiots, Les Huiles Végétales (hall 2.2) proposent un grand défi de cuisine sous la forme d’un jeu vidéo assez marrant, et, pour les plus grands, des #battlefood avec les chefs Nathalie Nguyen & Pierre Lefebvre . Du côté des beurres Charentes-Poitou, on découvre leur nouvelle appli (et oui, les filières agricoles se mettent au numérique et ça c’est cool!) et toutes les astuces pour sublimer le beurre. C’est ce stand, qui, il y a 4/5 ans, m’a fait découvrir tout ce qu’on pouvait faire de magique avec le beurre !

Puis pour manger, il n’y a qu’une seule adresse dans mon coeur : chez Pierre Oteiza. Tu as tout d’abord ses stands, habillés de centaines de saucissons et jambons, te proposant des on-egin, sorte de cornets à emporter tout simplement délicieux. Puis, juste derrière, à l’abri des regards pour profiter d’un peu d’intimité, une toute petite salle où se retrouvent les éleveurs du pays-basque et, plus globalement, ceux qui aiment manger et faire la fête ! Au milieu de chants basques improvisés, tu découvriras Pierrot, personnage tellement humble, tellement passionné et tellement souriant que tu te retrouveras directement plongé au coeur de la vallée des aldudes en lui parlant (le verre de Kriolina aidant).

Et voir des animaux !

J’vais pas vous sortir le fameux cliché des provinciaux, je cite « Ah l’Salon d’l’Agri c’est l’seul moment où les p’tits goss de la ville découvrent une vache! », même si c’est UN PEU vrai. Mais le jour où les gars d’la campagne croiseront régulièrement des tarentaises ou des moutons d’ouessant, qui plus est sacrés plus belles bêtes du salon, on en reparlera. Donc profitez de ces concours pour observer les races (que vous aurez dans l’assiette quelques heures après), voir le savoir-faire de l’agriculteur et découvrir de nouvelles bêtes. Mes rendez-vous préférés ? Le Hall 3, avec les bovins, le hall 7.1 avec les cochons (dont le porc Kintoa de Pierrot), et le hall 5.1 où j’ai faillis ENCORE craquer pour un chaton (petite pensée pour mon feu Michel).

Je vous présente ici qu’une infime partie de ce Salon mais, un conseil, allez-y : entre copains, en famille, avec vos boss MAIS ALLEZ-Y !

& je complèterai bien entendu cet article au fil de la semaine, je compte bien retourner faire coucou à Bella & aux copaings !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s